Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

FAIRE un DON

Présentation de l'AaaC

BLOG :  Association d'Assistance aux Animaux du Caillou (AaaC)

Association Néo-Calédonienne, nous oeuvrons pour: Améliorer les conditions de vie des animaux; Les maintenir dans l'habitat d’origine;Assister tout animal (selon nos m oyens); Contrôler la population animale; Placer-suivre les animaux pris en charge

Notre Page Facebook

L'AaaC est aussi très active à Nouméa, en particulier dans les squats.

En savoir plus ? visitez notre page FaceBook ici

1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 21:40

Il terrorise les animaux du voisinage, mais les humains en ont aussi peur, ils sentent  intuitivement que  cette capacité à infliger la douleur, l’individu est capable de l’exercer sur n’importe quel être vivant, seul doit l’arrêter sans doute, la peur du Gendarme, qui  malheureusement n’est vraiment effective  que pour les humains.

 

Les propriétaires de Rasta, nous appellent à l’aide, Rasta a été gravement blessé par le voisin,  il l’a sabré, et ils n’ont pas les moyens d’amener le chien chez le vétérinaire, trop cher pour eux.

 

Rasta, reste couché, il ne peut plus se lever, il ne mange plus, il souffre…. Depuis deux jours, nous acceptons  avec empressement… Pauvre bête.

RASTA :  Le voisin l’a sabré, parce qu’il n’aime pas les animaux.
RASTA :  Le voisin l’a sabré, parce qu’il n’aime pas les animaux.

D’après le propriétaire, le chien dormait tranquillement près de l’escalier qui mène aux deux maisons…  La sienne et celle du voisin !

 

Rasta n’a pas eu de chance, il a commis l’erreur de faire sa sieste, sur le passage du crétin…

 

La plaie est si profonde, que le coup a atteint la moëlle,  celle-ci est touchée, mais elle n’est pas sectionnée, Rasta remarche de nouveau. Avec difficulté, mais il va aller de mieux en mieux…

RASTA :  Le voisin l’a sabré, parce qu’il n’aime pas les animaux.
RASTA :  Le voisin l’a sabré, parce qu’il n’aime pas les animaux.

Et cela se vérifie, le propriétaire nous appelé pour nous remercier et pour nous donner des nouvelles de Rasta…

 

Il a également porté plainte contre son crétin de voisin…. Et l’AaaC aussi !

RASTA :  Le voisin l’a sabré, parce qu’il n’aime pas les animaux.
RASTA :  Le voisin l’a sabré, parce qu’il n’aime pas les animaux.
RASTA :  Le voisin l’a sabré, parce qu’il n’aime pas les animaux.

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 02:16

Elle s’appelait Vireauvent, il paraît que c’était une jument  très douce….  

 

Il pleut des cordes sur le village, ils s’arrêtent devant le portail du Refuge avec leur 4x4. Ils n’osent pas sortir à cause de la pluie…. Je sors donc et vais les voir.

 

Il ouvre la vitre (le mari) il précise de suite embarrassé, « on n’est pas venus te voir pour un chien, on est venu te voir pour mon cheval, j’ai pitié de lui, est-ce que tu peux faire quelque chose pour lui, une piqûre ? »

 

Je leur demande ce qu’il a leur cheval, s’il est malade, blessé…

 

Ils avouent, la jument était attachée, dans leur champ, elle  s’est entravée dans  la grosse corde, ils l’ont retrouvée couchée,  dans le marécage attenant, la corde enroulé autour d’une cuisse et autour du cou, elle  n’arrivait plus à se relever… Ils ont appelé les pompiers pour la sortir de là, « un cousin à lui » !

Il répète, tu peux venir lui faire une piqûre pour qu’elle se lève ?

 

Je lui réponds, qu’une piqûre,  ce serait des antibiotiques, pour une maladie, mais d’après ce qu’ils  me disent, elle n’est pas malade, elle s ‘est cassée le cou, ou la patte arrière, ou les deux…. Il répond qu’elle mange et boit, mais ne se lève pas….  Ils sont suppliants…. Ils mettent beaucoup trop d’espoir en moi, je sais que leur jument est perdue…

 

Je lui dis  que lorsqu’un cheval se couche, c’est pour mourir, les chevaux dorment debout, ils ne se couchent jamais… Qu’il ne FAUT JAMAIS ATTACHER LES CHEVAUX, que c’est trop dangereux, si  les gens ne sont pas à proximité pour surveiller…. C’est ainsi qu’ils vivent, le cheval attaché dans la brousse ou au champ, loin de chez eux…

 

Je leur dis que je vais venir, il me répète suppliant : « tu prends la piqûre…. »

 

J’arrive chez eux, j’ai pris une seringue avec des antibiotiques, mais je sais que je n’en aurais pas besoin, pas de cela… Il me dit : « c’est au champ, là-bas, je monte avec toi », je lui dis : « prends le fusil », il me dit : « non, tu vas faire la piqûre et puis elle se lèvera.. »

 

Je vois qu’il ne comprend pas, alors je lui demande depuis combien de temps sa jument est ainsi, il répond « deux jours ». Je lui dis : «  ça fait deux jours qu’elle souffre ? » il acquiesce malheureux.

 

Je lui répète de venir avec le fusil, il refuse, il n’a pas le courage, il verra demain, son fils ira au champ la tuer, lui, il ne peut pas. Je lui dis d’aller chercher sa femme, il me répond qu’elle dort, qu’elle fait la sieste. Je lui répète d’aller chercher sa femme… Il finit par y aller…

 

Je dis à sa femme : « explique-lui qu’il faut tuer le cheval, qu’il souffre inutilement, qu’il ne se lèvera plus… » Elle est plus réaliste, elle lui ordonne de me donner le fusil et dit qu’elle va m’y  amener, elle monte dans mon 4x4, il me donne le fusil et repart tristement dans la maison.

Aujourd’hui, j’ai tué un cheval avec un calibre 12…

Virauvent, est allongée dans la boue, elle est maculée de boue, elle pédale par accès, souffle  et gémit, je lui caresse doucement la joue, elle gémit tout doucement et s’arrête un temps de pédaler….

 

Par acquis de conscience, j’appelle la vétérinaire, lui explique toute l’histoire, elle me répond ce que je savais, que si le cheval ne s’est pas levé depuis deux jours, c’est qu’il a quelque chose de cassé, et qu’il ne se lèvera plus jamais… Je lui, demande où il faut que je mette la balle, elle me répond, « par l’arrière de la tête, entre les deux oreilles »

 

C’est ce que j’ai fait…. Virauvent ne souffre plus… C’était une jument très grande et très douce….

Aujourd’hui, j’ai tué un cheval avec un calibre 12…

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 14:16
Ohio, est mort de faim …
Ohio, est mort de faim …

Nous aurions voulu faire tellement plus pour toi.

 

C’est une bénévole AaaC , elle se retrouve tout à coup dans sa rue, face à Ohio. Elle rentre en courant chez elle, revient avec une barquette de nourriture, du riz, des morceaux de viande, ce pour quoi un chien affamé, craquera.

 

Mais Ohio a dépassé ce stade, il est resté si longtemps sans manger, qu’il est en train de mourir de faim, et n’a plus le réflexe faim et nourriture réparatrice, il ne peut d’ailleurs plus se lever…. Il vous regarde avec des grands yeux surpris… (Qu’on puisse s’intéresser à lui !)

 

Ohio, n’était pas là la veille, dans la rue où habite cette bénévole, c’est sans doute qu’il était chez ses maîtres qui l’ont laissé mourir de faim, et lorsque qu’ils ont réalisé qu’il allait mourir, c’est à dire leur poser un problème,  ils s’en sont débarrassés sur le bord de ce trottoir. Ils pensaient sans doute que la Fourrière allait passer, l’enlever de là et l’achever.

 

Ohio est mort de faim, quelque part dans une maison du quartier, ou des alentours…. La seule chose que ses propriétaires aient fait avant qu’il ne meure, c’est de le jeter à la rue, pour que son cadavre ne leur pose pas de problème.

 

La bénévole n’avait pas de véhicule, nous avons appelé en urgence une autre bénévole qui habitait beaucoup plus loin. Elles ont emmené Ohio chez le vétérinaire, qui  a déclaré qu’il ne survivrait pas, qu’il avait dépassé le stade de possibilité de rémission, l’absence de nourriture  avait déjà causé chez lui trop de dégâts, il n’avait plus de globules rouges, il était au stade ultime de l’anémie juste avant la mort.

 

Le vétérinaire a donc endormi Ohio pour toujours. Il est mort ENTOURE et on lui a donné un nom, pour que tout le monde se souvienne d’Ohio.

Ohio EST MORT DE FAIM A NOUMEA EN 2016, dans une ville qui suinte l’argent et l’hypocrisie des bons sentiments…. J’ai la rage….

 

 

 

Ohio, est mort de faim …
Ohio, est mort de faim …
Ohio, est mort de faim …

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 12:19

Le Refuge actuel de l’AaaC est à Houailou, en Province Nord, en plein  milieu d’une tribu.

 

Pourquoi ? C’est tout ce que nous avions trouvé à louer lorsque nous avons commencé à recueillir tous les « damnés de la terre » de la Province.  A l’heure actuelle ce Refuge, n’est plus adapté –si tant est qu’il l’ait été un jour – à l’accueil des animaux.  Il est aujourd’hui bondé, créant des nuisances qui deviennent insupportables pour nos voisins (Le plus proche se trouvant à 10 mètres de la clôture arrière du site.  (30 ares)

 

Si lors de notre arrivée, nous avons subi « le baptême du feu » (caillassages à la fronde, insultes, dégradations des bâtiments et de nos véhicules, par des tirs, destruction de notre portail –par voiture bélier, puis par des brutes  fortement alcoolisées) nous pensions que le pire était derrière nous….

Mais ils recommencent… Et maintenant et ils s’en prennent aux animaux…..

 

Zoé a été empoisonnée il y a quatre mois : Ils ont jeté des boulettes de viande avec de la mort aux rats (cela nous l’avons compris après)  par-dessus la clôture. Heureusement l’employée qui travaillait sur le site ce jour-là, a entendu les chiens aboyer, est accourue et a récupéré tous les morceaux, sauf un…. Puisque Zoé est morte.

Zoé ... un mois avant sa mort.

Zoé ... un mois avant sa mort.

Maligro, qui avait escaladé le portail pour se faire une petite escapade dans le quartier ….  a été sabrée… Elle ne sort plus depuis….

 

Maligro, qui voulait aller se dégourdir les patounes...

Maligro, qui voulait aller se dégourdir les patounes...

Et le week-end dernier, ils ont tiré sur Bill et Tabby à travers la clôture, en plein jour, un samedi matin…. Après une brève visite à tous nos voisins, personne n’a rien vu… Oui, en effet, ils ont entendu les coups de feu…. Mais les coups de feu  dans cette tribu sont extrêmement fréquents… Ce qui est vrai… Tout le monde tire sur tout le monde, à la moindre querelle… C’est un mode de vie…. Une société  violente où celui qui a raison c’est celui qui hurle le plus fort, ou qui impressionne le plus physiquement, ou qui a le fusil dans les mains…

 

Bill s’en sort bien, avec une joue touchée et des éraflures de balles jusque dans le cou, Tabby par contre a l’œil crevé, et elle ne s’en remettra donc jamais vraiment…

Bill s'en sort bien.
Bill s'en sort bien.

Bill s'en sort bien.

Tabby a perdu l'oeil.
Tabby a perdu l'oeil.

Tabby a perdu l'oeil.

Il nous faut partir, déménager pour mettre les loulous en sécurité…. Nous avons acheté un terrain, un grand terrain isolé pour y construire un nouveau Refuge. Mais l’achat de ce terrain a drainé toutes nos ressources financières…. Nous avons fait des plans, demandé des subventions pour construire ce nouveau Refuge, les autorités du pays n’ont même pas pris la peine de nous répondre… Qui se préoccupe d’une bande de chiens galeux affamés… Personne, sauf nous l’AaaC….

 

Nous venons de mettre en place une Tombola, la Tombola de la dernière chance pour la construction d’un sanctuaire pour ces loulous… Ces oubliés de tous…. Ces galeux, ces trois pattes, ces polytraumatisés d’une société violente où ils sont considérés  encore  moins,  que des moins que rien…..

 

FAITES UNE BONNE ACTION, AIDEZ-NOUS, VENDEZ NOS BILLETS de TOMBOLA à vos amis, vos parents, vos frères, vos sœurs, vos cousins, les collègues  de votre entreprise, les adhérents de votre association, vos voisins de rue, d’immeuble, de quartier, vos commerçants, vos relations….

ET CONSTRUISONS ENSEMBLE CET UNIQUE REFUGE  de la Province Nord, ce havre de paix pour tous ces oubliés qui sont  en danger maintenant,  là où nous sommes !

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 00:09

C’est le voisin (de tribu) qui nous a alerté, il nous a demandé de venir chercher Hobbit, car les petits jeunes ont été méchants  avec le chien. Lorsque nous lui demandons : « quels petits jeunes » ? Il reste laconique, il veut juste qu’on soigne le chien parce qu’il a été « salement touché ».

 

ls ont sabré Hobbit, parce qu’il avait mis ses deux pattes avants au bord d’une table où il avait essayé d’attraper un morceau de poulet ! Il a donc reçu le châtiment réservé aux « voleurs ».

 

Lorsque nous l’avons soustrait du domicile de ses tortionnaires, Hobbit ne marchait plus que sur trois pattes, nous pensions qu’en plus de sa plaie sur l’échine, il avait une patte cassée.

 

Mais non, il ne se servait plus de sa patte parce que sa blessure à l’échine était tellement profonde et douloureuse, qu’il avait mal à la patte gauche lorsqu’il la posait par terre…

Antibiotiques, anti-inflammatoires, et il a reposé la patte sa patte normalement par terre et s’en est servi de nouveau pour marcher dessus. Ont suivis quinze jours de pansements qu’il ne gardait jamais plus de deux heures, mais c’était suffisant pour que le tulle gras, le désinfectant et la crème cicatrisante agissent.

 

Au final, nous l’avons gardé, sans rien dire à personne…  Hobbit est tellement mignon ! Il est maintenant castré, et s’est installé dans sa cage de soins, qu’il ne veut plus quitter…. Il s’y sent, sans doute, en sécurité….

Hobbit : le voleur de poulet
Hobbit : le voleur de poulet
Hobbit : le voleur de poulet

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 23:14

Le Grand Nouméa.... La dame nous appelle en pleurant, elle est rentrée aujourd’hui du travail et a retrouvé sa chienne dans un état… qu’elle ne sait pas nous  décrire au téléphone.

 

Elle ne sait pas ce qui lui est arrivé, elle ne sait pas de quoi elle souffre, mais elle sent, devine toute la souffrance de sa chienne Black.

 

Nous sommes en milieu de mois, elle nous demande de l’aider parce qu’elle n’a pas les moyens de payer un vétérinaire, elle propose de nous rembourser en plusieurs fois en débuts de mois….

 

Nous acceptons face à la détresse de cette femme, même si nous n’en avons pas vraiment les moyens, et n’avons pas vu la chienne.

 

Black est une chienne qui trainait dans sa rue, elle était maigre et galeuse. La dame avait décidé deux mois plus tôt de l’adopter, après l’avoir nourrie pendant quelques semaines. Elle lui avait donc ouvert le portail de sa petite courette et la chienne vivait désormais sur sa terrasse… Toutes les deux étaient très heureuses, jusqu’au jour où en rentrant du travail elle avait découvert Black ainsi…

 

Nous appelons le vétérinaire et lui demandons un diagnostic et un devis… Nous lui précisons aussi que c’est une urgence…

 

Après examen  la vétérinaire nous fait un rapport et nous envoie des photos, après avoir soigné la chienne…. Elle écrit que « ce qui est arrivé à cette chienne est révoltant » Elle n’est pas encore sûre que Black s’en sortira (Elle y repassera  plusieurs fois pour surveiller l’évolution de la guérison de l’animal)

 

Black a été brûlé soit avec de l’eau bouillante soit avec de l’huile bouillante (c’était donc un acte prémédité), la personne qui a fait cela, est rentré dans la cour de sa propriétaire pour le faire.  Puis la chienne a été passée à tabac à coups de pieds, car les chairs brûlées sont aussi éclatées en plusieurs endroits, le flan non brûlé porte des traces de coups, la tête aussi,  les yeux sont injectés de sang, c’est à dire que les coups portés à la tête ont provoqués des hémorragies oculaires…

 

La propriétaire ne sait pas qui a fait cela, si elle se doute,  comme nous,  que c’est un de ses voisins, elle ne sait pas dire lequel… Les barbares ont aussi des visages d’humains, comme tout le monde.

BLACK : Les barbares ne sont jamais loin….
BLACK : Les barbares ne sont jamais loin….
BLACK : Les barbares ne sont jamais loin….
BLACK : Les barbares ne sont jamais loin….
BLACK : Les barbares ne sont jamais loin….
BLACK : Les barbares ne sont jamais loin….

Des Nouvelles de Black

 

Celles-ci va beaucoup mieux, voyez par vous-même.

Sa maîtresse nous demande maintenant de la faire stériliser, ce dont nous allons nous occuper rapidement après les Fêtes.

BLACK : Les barbares ne sont jamais loin….
BLACK : Les barbares ne sont jamais loin….
BLACK : Les barbares ne sont jamais loin….

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 10:19

 

Mandy s'en va souvent de sa tribu et part dans la montagne avec deux ou trois congénères pour chasser le cochon sauvage.

 

Lorsqu'ils ont fini, ils reviennent à la tribu se reposer, puis ils repartent quelques semaines plus tard. On s'occupe peu d'eux, mais ils sont libres comme l'air.

 

Un jour Mandy est revenue avec une blessure sous l'aisselle, un gros trou, fait certainement par une défense de cochon sauvage. Personne n'a donc rien vu, mais petit à petit Mandy ne mange plus, elle reste couchée et dort constamment.

Ils ont la présence d'esprit de nous l'amener au bout d'une semaine, Ouf....

Nous lui avons immédiatement mise sous antibiotiques, son sort reste uncertain pendant deux jours, puis finalement, elle reprend le dessus....

Mandy est sauvée de justesse...

Nous passons la voir régulièrement depuis, son maître affirme qu'elle n'est plus jamais repartie chasser seule...

A-t-elle sentie qu'elle aurait pû mourir ?

 

 

Mandy à son arrivée au Refuge

Mandy à son arrivée au Refuge

Mandy de retour dans sa tribu

Mandy de retour dans sa tribu

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 23:34

Notre bénévole est chez le vétérinaire, dans la salle d’attente, elle attend pour  récupérer une chienne qui a été stérilisée.  A côté d’elle,  un jeune couple, la jeune fille a un chiot sur ses genoux qui pleure.

 

Alors qu’elle récupère la chienne qui a été stérilisée, le vétérinaire lui demande si l’Association peut prendre en charge la petite OLAF, qui est sur les genoux de sa maitresse dans la salle d’attente.

 

Le jeune couple a amené la petite chienne au cabinet parce qu’elle pleurait depuis la veille, depuis que le voisin l’avait chassée de chez lui, à coups de pieds, des pieds chaussés de chaussures de sécurité… Mais lorsqu’on leur annonce la gravité de l’état de la petite OLAF et le montant éventuel de la facture qu’il faudra payer, ils refusent les soins, car ils savent qu’ils ne pourront pas payer.

 

Nous acceptons de prendre la petite OLAF en charge car elle souffre beaucoup, elle gémit et pleure et refuse de s’alimenter.

 

Le jeune couple raconte qu’ils habitent en tribu et que la petite chienne est allée se promener chez le voisin qui l’a chassée en hurlant de chez lui… Il n’y a pas de clôture en tribu, comment expliquer au petit chiot qu’il ne doit pas aller à côté… Tout près de chez eux…

 

La bénévole leur demande s’ils sont allés voir ce voisin suite aux coups de pieds  portés à la petit chienne, ils répondent que non, ils ont peur de lui car celui-ci fume beaucoup de  canabis et qu’il est toujours saoul…

 

Après radios faites : OLAF souffre de multiples fractures : elle a une fracture du fémur droit, plus une luxation du genou droit, et une fracture du tibia gauche…

 

Dès qu’elle a été mise sous anti-douleurs, elle s’est remise à manger.

 

La première fracture a été réduite… Elle doit de nouveau être opérée pour la deuxième fracture et la luxation du genou…. Elle est courageuse et supporte son mal en patience dit l’assistante du vétérinaire…

 

OLAF : Le voisin porte des chaussures de sécurité.
OLAF : Le voisin porte des chaussures de sécurité.

Vous pouvez nous aider à payer la facture vétérinaire de OLAF, via notre cagnotte sur le site Leetchi :

https://www.leetchi.com/fr/Cagnotte/4539408/904c1b38

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 22:48

Ben :

 

Une dame qui habite en Squat, appelle une bénévole et lui demande de passer voir son petit chiot qui « a mal à la patte ». La bénévole y va, personne !

Elle récupère le chiot et l’amène chez le vétérinaire.

 

Le vétérinaire constate que le petit chiot a une fracture ouverte et que l’os est en train de se décomposer à cause de l’infection qui se développe sous une suture sommaire de la peau.

 

En fait, le petit chiot a eu la patte broyée par une voiture, et comme c’était une plaie ouverte, la fille de la propriétaire du chiot a rentré l’os et a recousu la plaie.

 

Heureusement que la propriétaire a appelé notre bénévole car le petit bout sans soins, serait mort dans d’atroces souffrances à cause de l’os en décomposition.

BEN : ouf il est entre les mains d'un spécialiste.
BEN : ouf il est entre les mains d'un spécialiste.

Vous pouvez nous aider pour les frais vétérinaires de Ben, via notre cagnotte Leetchi :

https://www.leetchi.com/c/aaac-47-12-66

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 12:37

Récupérée en tribu il y a trois jours. Elle a une patte cassée (fracture qui s’est ressoudée tant bien que mal). Elle a eu un choc aussi à la mâchoire, qui est en partie paralysée, et enfin elle a une tumeur mammaire qui traine au sol et ne la gêne pas plus que cela, elle a appris à faire avec.

Transférée avant hier chez le vétérinaire après un déparasitage musclé (puces-tiques-traitement  anti gale- vermifuge) un bon bain et des croquettes à volonté.

Le verdict tombe, Dolorès est inopérable car elle a des métastases plein les poumons, une anesthésie ne ferait qu’aggraver ce début de problème respiratoire et l’ablation des tumeurs ne feraient que la faire souffrir plus à cause de la peau qu’il faudrait étirer après retrait des tumeurs. Les deux chaines mammaires sont atteintes, il faudrait donc deux opérations.

Dolorès est inopérable et elle va mourir, son espérance de vie est de six mois, d’après le vétérinaire. Dolorès ne retournera pas dans sa tribu, mais elle ne peut pas rester non plus sur le Refuge de Houaïlou (trop de chien et pas assez de main d’œuvre pour prendre soin correctement des chiens les plus fragiles ou en fin de vie.)

Nous recherchons donc une FA qui accompagnera Dolorès jusqu’à sa fin qui nous l’espérons sera la plus douce possible grâce à cette bonne âme.

Si vous voulez aider Dolorès à partir tranquillement, que vous avez un jardin sécurisé, du temps à lui consacrer  - quelque chose qu’elle n’a jamais eu dans sa tribu – contactez le 47 12 66 ou aaac.caledo@gmail .com

Cela demande de l’altruisme, une capacité à savoir s’oublier pour se consacrer au bien-être d’un autre être vivant.

Il reste six mois de vie à Dolorès, dans une vie de tribu de cinq à six ans sans tendresse, sans caresse, sans nourriture, sans soins.

Nous l'avons prénommée DOLORES
Nous l'avons prénommée DOLORES

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article