Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FAIRE un DON

Présentation de l'AaaC

BLOG :  Association d'Assistance aux Animaux du Caillou (AaaC)

Association Néo-Calédonienne, nous oeuvrons pour: Améliorer les conditions de vie des animaux; Les maintenir dans l'habitat d’origine;Assister tout animal (selon nos m oyens); Contrôler la population animale; Placer-suivre les animaux pris en charge

Notre Page Facebook

L'AaaC est aussi très active à Nouméa, en particulier dans les squats.

En savoir plus ? visitez notre page FaceBook ici

29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 02:16

Elle s’appelait Vireauvent, il paraît que c’était une jument  très douce….  

 

Il pleut des cordes sur le village, ils s’arrêtent devant le portail du Refuge avec leur 4x4. Ils n’osent pas sortir à cause de la pluie…. Je sors donc et vais les voir.

 

Il ouvre la vitre (le mari) il précise de suite embarrassé, « on n’est pas venus te voir pour un chien, on est venu te voir pour mon cheval, j’ai pitié de lui, est-ce que tu peux faire quelque chose pour lui, une piqûre ? »

 

Je leur demande ce qu’il a leur cheval, s’il est malade, blessé…

 

Ils avouent, la jument était attachée, dans leur champ, elle  s’est entravée dans  la grosse corde, ils l’ont retrouvée couchée,  dans le marécage attenant, la corde enroulé autour d’une cuisse et autour du cou, elle  n’arrivait plus à se relever… Ils ont appelé les pompiers pour la sortir de là, « un cousin à lui » !

Il répète, tu peux venir lui faire une piqûre pour qu’elle se lève ?

 

Je lui réponds, qu’une piqûre,  ce serait des antibiotiques, pour une maladie, mais d’après ce qu’ils  me disent, elle n’est pas malade, elle s ‘est cassée le cou, ou la patte arrière, ou les deux…. Il répond qu’elle mange et boit, mais ne se lève pas….  Ils sont suppliants…. Ils mettent beaucoup trop d’espoir en moi, je sais que leur jument est perdue…

 

Je lui dis  que lorsqu’un cheval se couche, c’est pour mourir, les chevaux dorment debout, ils ne se couchent jamais… Qu’il ne FAUT JAMAIS ATTACHER LES CHEVAUX, que c’est trop dangereux, si  les gens ne sont pas à proximité pour surveiller…. C’est ainsi qu’ils vivent, le cheval attaché dans la brousse ou au champ, loin de chez eux…

 

Je leur dis que je vais venir, il me répète suppliant : « tu prends la piqûre…. »

 

J’arrive chez eux, j’ai pris une seringue avec des antibiotiques, mais je sais que je n’en aurais pas besoin, pas de cela… Il me dit : « c’est au champ, là-bas, je monte avec toi », je lui dis : « prends le fusil », il me dit : « non, tu vas faire la piqûre et puis elle se lèvera.. »

 

Je vois qu’il ne comprend pas, alors je lui demande depuis combien de temps sa jument est ainsi, il répond « deux jours ». Je lui dis : «  ça fait deux jours qu’elle souffre ? » il acquiesce malheureux.

 

Je lui répète de venir avec le fusil, il refuse, il n’a pas le courage, il verra demain, son fils ira au champ la tuer, lui, il ne peut pas. Je lui dis d’aller chercher sa femme, il me répond qu’elle dort, qu’elle fait la sieste. Je lui répète d’aller chercher sa femme… Il finit par y aller…

 

Je dis à sa femme : « explique-lui qu’il faut tuer le cheval, qu’il souffre inutilement, qu’il ne se lèvera plus… » Elle est plus réaliste, elle lui ordonne de me donner le fusil et dit qu’elle va m’y  amener, elle monte dans mon 4x4, il me donne le fusil et repart tristement dans la maison.

Aujourd’hui, j’ai tué un cheval avec un calibre 12…

Virauvent, est allongée dans la boue, elle est maculée de boue, elle pédale par accès, souffle  et gémit, je lui caresse doucement la joue, elle gémit tout doucement et s’arrête un temps de pédaler….

 

Par acquis de conscience, j’appelle la vétérinaire, lui explique toute l’histoire, elle me répond ce que je savais, que si le cheval ne s’est pas levé depuis deux jours, c’est qu’il a quelque chose de cassé, et qu’il ne se lèvera plus jamais… Je lui, demande où il faut que je mette la balle, elle me répond, « par l’arrière de la tête, entre les deux oreilles »

 

C’est ce que j’ai fait…. Virauvent ne souffre plus… C’était une jument très grande et très douce….

Aujourd’hui, j’ai tué un cheval avec un calibre 12…

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaC
commenter cet article

commentaires

Michèle T 18/10/2016 18:04

Pauvre petite bête, l'ignorance est le plus grand des maux, preuve en est !!!!!!!
Repose en paix Virauvent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

comtezer0 29/08/2016 23:30

ça me rappele l'histoire dont tout un hippodrome a été témoin (environ 4000 spectateurs) aux courses hippique de Craôn, ou le véto a été obligé d'abattre un cheval de course qui s'était cassé la patte à la rivière dans une course de Steeple chase. 2 coups de fusil qui ont glacé la foule. Un jour j'ai demandé à mon grand père paternel le souvenir le plus triste de sa vie, il m'a raconté cette histoire. René Courcelle était jockey professionnel, il a gagné plus de 1000 courses durant sa carrière.

michou 28/08/2016 23:25

c'était le mieux à faire bien sûr : arrêter sa souffrance. Qu'elle repose en paix pauvre bête. Merci Diane

val 28/08/2016 22:22

Oh Diane, quelle tristesse, encore et toujours... je ne te remercierai jamais assez pour tout ce que tu fais, même et surtout le sale boulot...