Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FAIRE un DON

Présentation de l'AaaC

BLOG :  Association d'Assistance aux Animaux du Caillou (AaaC)

Association Néo-Calédonienne, nous oeuvrons pour: Améliorer les conditions de vie des animaux; Les maintenir dans l'habitat d’origine;Assister tout animal (selon nos m oyens); Contrôler la population animale; Placer-suivre les animaux pris en charge

Notre Page Facebook

L'AaaC est aussi très active à Nouméa, en particulier dans les squats.

En savoir plus ? visitez notre page FaceBook ici

24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 22:08

 

 

 

Princesse, est une jeune chienne qui erre depuis bien longtemps dans les rues. Comme beaucoup de ses congénères dans le même cas qu’elle, elle a un jour quitté ses maîtres et le foyer où elle habitait, où elle est probablement née, sans doute parce que personne ne s’était préoccupé ni de la nourrir, ni même de la caresser.  Comme beaucoup, elle est partie parce qu’elle ne supportait plus l’indifférence des humains à son égard et peut-être la maltraitance qui devait en découler, physique et psychologique.

 

Elle a longtemps erré dans les rues, se nourrissant de déchets trouvés dans les poubelles ou jetés de-ci-delà par quelques humains émus par sa maigreur et ses yeux suppliants.

 

Elle tombe un jour sur une bénévole AaaC qui sort d’un magasin (pour animaux –cela ne s’invente pas !) et qui lui donne une bonne ration de roquettes, qui la caresse et lui parle. Cela a suffi pour que Princesse, élise domicile dans  les parages, guettant tous les jours sur ce trottoir l’arrivée de la dame « aux croquettes, qui la caresse et lui parle ».

 

La bénévole passe maintenant la nourrir tous les jours au même endroit, elle est préoccupé car elle sait la chienne en danger dans la rue, mais l’AaaC n’a pas de solution pour tous les chiens errants, ils sont nourris et maintenus sur site, en attendant qu’une famille d’accueil se libère, ou qu’on lui trouve une petite place au siège en Brousse.

Une autre soucis apparaît petit à petit à  la bénévole : Princesse mange mais ne grossit pas, et au fil des jours, elle a plutôt tendance à maigrir.

 

La bénévole demande à l’Assoc une prise en charge pour la stérilisation de Princesse, cela permettra au vétérinaire d’examiner la bête avant opération et de trouver peut-être la cause de son amaigrissement qui s’intensifie.

 

Diagnostic :

« Le vétérinaire a  examiné Princesse : après 2 radios et une prise de sang, il s’avère qu’elle a une hernie diaphragmatique (ancien accident de voiture qui a fait passer ses boyaux à côté des poumons, ce qui explique ses difficultés à respirer et à digérer,  sa maigreur n’est pas seulement due aux parasites, mais au fait que ses intestins sont bloqués dans la cage thoracique depuis plusieurs semaines. Il faudrait donc l’opérer  pour remettre en place ses boyaux et refermer le trou du diaphragme pour qu’elle retrouve une capacité respiratoire normale,  sachant que dans son état, elle risque de ne pas supporter l’anesthésie (très affaiblie, grosse infection pulmonaire, anémie sévère).

 

Le vétérinaire conseille l’euthanasie pour ce genre de cas extrêmes afin de garder votre budget pour des animaux ayant de meilleures chances de survie, ceci dit c’est une opération intéressante qu’il fera avec plaisir si vous voulez tenter la chance de Princesse : c’est une jeune chienne sympathique qui a quand même une chance de s’en sortir, mais sa chance est très faible par rapport aux risques de complication pendant la chirurgie... »


Nous avons choisi l’opération, même si elle était risquée et nous avons eu raison Princesse s’en est sortie !

 

 

 

PrincesseJoelleDucos1.JPG  PrincessJoelleDucos2.JPG

 

 

 

Princesse après deux mois de convalescence à Nouméa dans une FA, est remontée sur le Refuge de Brousse où elle vit une vie de chienne normale, en attente d’une adoption dans une famille qui s ‘occupera exclusivement d’elle pour la vie.

 

Cet article est un hommage à toutes ces bénévoles (que des femmes à l’AaaC) qui repèrent, ou trouvent, nourrissent des animaux errants, d’abord sur site, puis  essaient par tous les moyens de sortir ces animaux de la rue, puis de les faire adopter. Elles y passent beaucoup de temps et souvent beaucoup de leur propre argent. C’est une tâche longue, difficile, souvent décourageante mais qui demande de la détermination,  de l’endurance et donc beaucoup de courage, merci à elles.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie) - dans Actions AaaB
commenter cet article

commentaires

Patricia 94 24/09/2014 13:52

Que ce soit chez vous ou en France le meme langage la solution de l euhta facile .. mais une vie est une vie ..et il faut parfois tenter pour cette vie continue et soit encore plus belle qu avant
..

merci a ces benevoles merci a vous d exister