Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FAIRE un DON

Présentation de l'AaaC

BLOG :  Association d'Assistance aux Animaux du Caillou (AaaC)

Association Néo-Calédonienne, nous oeuvrons pour: Améliorer les conditions de vie des animaux; Les maintenir dans l'habitat d’origine;Assister tout animal (selon nos m oyens); Contrôler la population animale; Placer-suivre les animaux pris en charge

Notre Page Facebook

L'AaaC est aussi très active à Nouméa, en particulier dans les squats.

En savoir plus ? visitez notre page FaceBook ici

21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 23:57

Babouche est une gentille croisée Labrador, chienne de tribu, très sociable qui aime tout le monde, les chiens agressifs ou qui montrent les dents ou qui grognent sur les gens, n’y vivent pas vieux.

Son maître dit qu’elle a pris une mauvaise habitude depuis petite, lorsqu’elle rencontre quelqu’un qu’elle connaît, mais également quelqu’un qu’elle ne connaît pas : elle se couche et montre son ventre.

Babouche a quand même deux ans, deux ans qu’elle promène avec elle cette mauvaise habitude, et ce qui devait arriver, est donc arrivé un jour, en fait, nous pensons que cela s’est plutôt passé un soir.

Quelqu’un avec un sabre, ce quelqu’un était sans doute, saoul et cana bissé, comme c‘est souvent le cas le week-end en tribu, lui a asséné un coup de sabre.

Pauvre Babouche, si gentille fille. Le maître se précipite à l’AaaC (il a quand même mis quatre jours pour s’affoler après l’attaque !) et nous demande si elle va mourir, nous disons que non, mais comme elle est gestante, nous craignons pour la vie des bébés.

Babouche arrive chez le vétérinaire avec une forte infection, une fois la plaie béante soignée et recousue, le vétérinaire préconise l’avortement car on ne sait pas si les fœtus ont pâtis ou pas de la blessure et surtout de la forte infection. Nous proposons au maître une stérilisation directe parce qu’avec deux mamelons mutilés, elle risque à ses prochaines mises bas d’avoir des problèmes pour allaiter. Il accepte, ouf. Nous attendons, une semaine qu’elle se remette bien et deuxième opération pour la stérilisation.

Nous n’avons pas revu Babouche la semaine suivante, son maître est passé directement la récupérer chez le vétérinaire, en fait il avait peur qu’on ne veuille plus la lui rendre.

Nous ne pouvons pas tous les garder, nous n’avons pas suffisamment de place, nos locaux sont pleins à craquer.

Nous sommes repassés voir Babouche en tribu, elle était si heureuse de nous voir qu’elle s’est couché et a montré son ventre.

Babouche : Une mauvaise  habitude  dans une tribu !
Babouche : Une mauvaise  habitude  dans une tribu !
Babouche : Une mauvaise  habitude  dans une tribu !
Babouche : Une mauvaise  habitude  dans une tribu !
Babouche : Une mauvaise  habitude  dans une tribu !
Babouche : Une mauvaise  habitude  dans une tribu !

Partager cet article

Repost0

commentaires