Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FAIRE un DON

Présentation de l'AaaC

BLOG :  Association d'Assistance aux Animaux du Caillou (AaaC)

Association Néo-Calédonienne, nous oeuvrons pour: Améliorer les conditions de vie des animaux; Les maintenir dans l'habitat d’origine;Assister tout animal (selon nos m oyens); Contrôler la population animale; Placer-suivre les animaux pris en charge

Notre Page Facebook

L'AaaC est aussi très active à Nouméa, en particulier dans les squats.

En savoir plus ? visitez notre page FaceBook ici

17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 20:36

L’AaaC lance une levée de fonds pour

construire son Nouveau Refuge

  • Boxes béton très solides, clôtures individuelles de 1.90m scellées sur murets,
  • Boxes dans un parc de 40 ares, clôture de 1.90m scellée sur murets en béton,
  • Deux parcs clos, dans propriété entièrement fermée, grillages de 1.80m scellés dans le sol

’’Alcatraz’’ comme disait un voisin du Refuge de fortune (l’actuel) !

Présentation

Le Refuge AaaC actuel (terrain de 30 ares loué en pleine tribu) se trouve en Province Nord, là où les animaux ont le plus besoin de nous. Nous avons mis quatre ans pour trouver un terrain adéquat, assez grand et isolé (La terre est très chère en NC). Il se trouve à 20 km du présent Refuge AaaC. Ce sera l’unique refuge en Brousse Calédonienne (La Brousse = 90% du Territoire).

 

Le budget de réalisation après 5 mois de montage du projet (plans, construction, prix des matériaux, main d’œuvre), est bien au-delà de ce que nous avions pensé en besoins. Mais la réalité nous a rattrapés, les matériels doivent être acheminés de Nouméa (à 250 km de là), la main d’œuvre est peu qualifiée, et mettra plus de temps à la tâche, quelle qu’elle soit. Déplacer une équipe plus compétente (de Nouméa ?) n’est pas réaliste faute d’hébergement en pleine Brousse et coûterait de toute façon encore plus cher.

Les contraintes d’assainissement que nous impose l’administration provinciale alourdissent également la note déjà conséquente, mais respecter l’environnement est aussi un bon choix.

 

Nous allons construire deux modules de vingt boxes, qui incluent chacun un parc de 40 ares, un paradis pour ces pauvres hères récupérés à droite et à gauche (Des enclos spacieux individuels pour les chiens dangereux pour leurs congénères).

 

La non-divagation de nos animaux et le sérieux de nos clôtures rassurera plus d’un habitant de la tribu limitrophe. En Province Nord, on n’est jamais loin d’une terre coutumière ou d’une tribu, et comme de partout, pour entretenir de bonnes relations, les chiens des autres ne doivent pas divaguer !

Nouveau Refuge de l’AaaC - Appel à souscription
Nouveau Refuge de l’AaaC - Appel à souscription

Le projet comporte 4 postes : les clôtures, les boxes, l’assainissement, la maison du gardien.

  • Les postes ‘’Clôtures’’ et ‘’Boxes’’ vous sont proposés par cet appel
     
  • Les postes ‘’Assainissement’’ et ‘’Maison du gardien’’, puis ultérieurement  le hangar de stockage, la salle de soins, seront financés par d’autres moyens.
Nouveau Refuge de l’AaaC - Appel à souscription
Nouveau Refuge de l’AaaC - Appel à souscription

Vous voulez un descriptif complet de notre projet ? Suivez ce lien !

 

Comment procéder ?

  1. faites votre choix,
  2. calculez le montant correspondant,
  3. préparez le paiement correspondant,
  4. récupérez le formulaire à nous envoyer (enregistrer sous)
  5. remplissez le formulaire en indiquant vos corrdonnées et votre choix
  6. envoyez votre formulaire rempli à l'adresse mail indiquée
Nouveau Refuge de l’AaaC - Appel à souscription

Coordonnées PayPal AaaC

 

Nouveau Refuge de l’AaaC - Appel à souscription

Coordonnées Bancaires du Refuge de l'AaaC

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie)
commenter cet article

commentaires

Nadia 15/05/2015 03:02

Bonjour, je viens de noter que le dernier mail date de janvier 2015. Avez vous des nouvelles sur l'évolution de votre projet de refuge? J'ai également vu que vous aviez en 2014 organisé un bingo sur la Foa, qu'elles en ont été les retombées? Est ce que vous avez considéré l'éventualité d'en organiser un autre pour récolter des fonds pour le refuge...j'imagine que vous avez pensé à toutes les possibilités imaginables mais bon je me renseigne car la cause animale me touche également.
Merci d'avance pour votre retour et bonne journée.
Nadia

isabelle 23/01/2015 23:59

zimmermann Eliane je trouve cela cher aussi mais il est vrai qu'il faut tout rapatrié de noumea vers la brousse, rien que le prix du transport me fais suer !!!!! les prix doivent etre praiquement doubler de noumea puisque c'est en brousse, ensuite je pense que si beaucoup de benevoles des alentours s'y mettent il y aura peut etre moyens de faire baisser la note MO et si des dons arrivent c'est encore mieux

AaaC (Nouvelle Calédonie) 21/02/2015 11:29

Le schéma dont vous parlez: un site refuge à près de 2h de route des personnes qui sont censées le gérer, c'est donc un structure sans contrôle et sans gestion. Le vrai défaut que vous mentionnez, c'est bien cela ! et c'est applicable à tous les domaines.
En ajoutant l'absence de toute légitimité territoriale, le résultat est prévisible, c'est ce que vous décrivez.
Pour l'AaaC, nous avons la légitimité territoriale (propriété et terrain de droit commun), nous assurerons la présence des gestionnaires qui sont aussi les responsables de l'association (présents sur place).
C'est donc un schéma radicalement différent et un projet donc les risques sont analysés et à priori contrôlés.
Chris

AaaC (Nouvelle Calédonie) 21/02/2015 10:54

De plus, nous allons construire notre maison sur ce terrain, à côté du Refuge, nous serons toujours là pour veiller sur eux en cas de pépin. C'est en Brousse que les animaux ont le plus besoin de nous, pas à Nouméa, où il y a déjà plusieurs associations qui oeuvrent pour eux, même s'il en faudrait au moins 10 de plus.

AaaC (Nouvelle Calédonie) 21/02/2015 08:29

Le terrain que nous avons acheté n'est pas en terre coutumière, c'est un terrain privé, et bien évidemment nous avons mis du temps pour le trouver car à Houailou - Ponhériouen, 90% des terres sont des terres coutumières inexploitées pour la plupart d'ailleurs.

galis 20/02/2015 23:06

Diane a raison d'étre inquiète!car une association avait crée un refuge au DZUMAC sur terrain coutumier et ,dés que les box ont été construits et les
containers remplis,la tribu voisine qui avait accepté le refuge, a fait déguerpir tout le monde ,a gardé les chiens et chats qui continuent à se reproduire dans la forét et connaissent des miséres sans nom! les bénévoles de l'époque ont rapporté que le refuge était trop loin et que les animaux vivaient dans leurs excréments et une personne de la tribu venait de temps en temps nettoyer les box! c'était si loin que personne ne venait adopter ;Ce projet était voué à l'echec! Il faut de trés bons soigneurs ,de trés sérieux gestionnaires et dirigeants et beaucoup de sérieux et d'argent pour avoir un refuge! le risque est que l'association devienne plus maltraitante encore que le maltraitant de base!Par la suite, au Dzumac, une association avait défriché un terrain coutumier pour faire du jardinage: mème topo:dés la fin des travaux ,ils ont du déguerpir!Donc attention !

AaaC (Nouvelle Calédonie) 24/01/2015 12:29

Le Refuge va être construit par un entrepreneur Kanak (on ne peut pas faire autrement par ici). Il y a trois bénévoles sur Houailou, Yolande, une Kanak qui vient nettoyer un jour par semaine, sur le Refuge actuel, elle ne fait pas d'actions auprès des animaux et a un emploi le reste de la semaine qui l'occupe à plein temps.
Un bénévole Chris, qui travaille la semaine sur Nouméa et remonte sur Houailou quand il peut, pour s'occuper de l'approvisionnement en croquettes, pâtes, pain etc. Il s'occupe aussi de l'acheminement des animaux sur le vétérinaire de Bourail (à 67 km d'ici), il ne fait donc pas de nourrissage, ni de soins aux animaux. Il s'occupe également de la comptabilité, des dossiers de demandes diverses, des collectes sur Nouméa, des procès en cours etc.
Et la troisième bénévole, moi, qui comptabilise sur Houailou 60% des actions AaaC, soins, acheminement pour stérilisation, nourrissage, gestion des urgences, interventions sur maltraitance, distribution de croquettes, demandes de subventions et gestion des bénévoles sur le reste du territoire. Je suis salariée aussi, le travail que je fais donc à l'Association me prend tout le reste de mon temps.
Nous avons UNE bénévole sur Poindimié, UNE bénévole sur Bourail, UNE bénévole sur LaFoa, les quinze autres bénévoles AaaC restantes étant regroupées sur Nouméa et le Grand Nouméa.
Je ne vois pas comment à trois personnes qui ont également un emploi salarié hors de l'Association peuvent AUSSI aller construire un Refuge de 40 boxes en béton et installer 1400 mètres de clôture (enterrée de 20 cm dans le sol) après avoir réalisé un terrassement pour y construire les boxes.

Diane

Zimmermann Eliane 18/01/2015 07:28

Je ne sais pas qui vous a fait ces devis, mais je trouve le coût d'un box complètement hallucinant et prohibitif au regard de ce qu'il représente en réalité. Je pense que vous avez fait le tour, mais quelque chose m'échappe quand même ....