Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FAIRE un DON

Présentation de l'AaaC

BLOG :  Association d'Assistance aux Animaux du Caillou (AaaC)

Association Néo-Calédonienne, nous oeuvrons pour: Améliorer les conditions de vie des animaux; Les maintenir dans l'habitat d’origine;Assister tout animal (selon nos m oyens); Contrôler la population animale; Placer-suivre les animaux pris en charge

Notre Page Facebook

L'AaaC est aussi très active à Nouméa, en particulier dans les squats.

En savoir plus ? visitez notre page FaceBook ici

13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 14:06

 

Nous sommes appelés en urgence quelquepart dans le Grand Nouméa, la soeur de l'homme connait une de nos bénévole qui s'occupe de l'approvisionner en croquettes.

 

La chienne de son frère a mis-bas, elle a fait neuf chiots, et celui-ci veut les "jeter".

 

Pratique courante en Nouvelle-Calédonie, au lieu de les apporter à un vétérinaire qui les euthanasie gratuitement, les gens "jettent" les chiots lorsqu'ils n'en veulent pas. Soit dans un ravin, soit au dépotoir, soit dans les brousses, des endroits où le chiot ne risque pas de rencontrer qui que ce soit et où il mourra certainement de faim et de soif.

 

 

Une équipe y va, elle apporte un Parc à Chiots, du lait maternisé, des croquettes chiots, et explique au monsieur très acariâtre que nous allons-nous occuper de terminer le sevrage et les proposer à l'adoption dès la sixième semaine pour l'en débarasser. Il reste cloîtré chez lui et refuse de nous parler, notre interlocutrice reste sa soeur.

 

Nous repassons deux fois la semaine suivante, redéposons du lait et des croquettes et nous occupons de vermifuger les chiots.

 

ChiotsRockValley2.JPG  ChiotsRockValley3.JPG
 ChiotsRockValley4.JPG  ChiotsRockValley5.JPG

 

 

Nous sommes de nouveau appelés en catastrophe la semaine suivante, car le monsieur a jeté violemment les chiots dans un ravin escarpé.

 

Nous en retrouvons quatre, les autres sont morts. Une gentille dame qui passait par là, en récupère une (qu'elle a appelée Fraise)

 

Nous mettons les trois autres, en Famille d'accueil : Gouda, Calîne et Iris

 

RescapesDeRockValley.JPG

 

 

A l'heure où nous publions cet article, les trois ont été adoptés.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie-christine 14/09/2012 06:13

cet homme EST UN GRAND MALADE ET SANS COEUR je ne sais pas si il dors sur ses 2 oreilles je serais à sa place je n'aurais pas la conscience tranquille

Patricia 94 13/09/2012 19:57

quel sa..... de ne pas vouloir que vous les preniez et ensuite les jeter !!!! grrrrrrrr ..allez vous pouvoir steriliser la maman ??? merci ♥

AaaC (Nouvelle Calédonie) 13/09/2012 23:28



Sadique jusqu'au bout, il ne veut pas qu'on stérilise SA chienne. "Contre Nature".



marie 13/09/2012 18:30

Attendez, là c'est grave, d'abord ce n'etait pas SA CHIENNE !!! ou cet homme a un comportement anormal ( car je ne vais pas lui donner du Monsieur!) mais traiter ainsi des chiots c'est du pur
SADISME, surtout que les vétérinaires les euthanasient gratuitement !!! de plus en attendant ils étaient nourris et ne génaient personne que lui ! querelle de famille ou alcoolisé si fort qu'il
s'en prend avec cruauté à plus faibles que lui ! honte à la NOUVELLE-CALEDONIE et à LA REUNION ou trop de ces cas nous interpellent : ils sont croyants et traitent ainsi leurs animaux: il y a qqe
chose que je ne comprends pas !!! méme ds les pays du MOYEN-orient ou j'ai vécu 30 ans , très rares sont les cas de maltraitances : MARIE.

Duma76 13/09/2012 11:48

Incroyable ! Les chiots étaient pris en charge à 100%, il n'avait rien à payer ni à faire et il les jette comme des ordures ! Je suppose qu'il ne sert à rien de porter plainte. Pouvez vous
stériliser sa chienne pour que cela ne se reproduise plus et que les petits qui sont morts ne le soient pas pour rien ?

Patricia 13/09/2012 05:52

J'aurais juste voulu savoir s'il est prévu de faire stériliser la maman pour qu'une telle horreur ne se reproduise pas une autre fois et que des petits amours comme ceux-là souffrent.