Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FAIRE un DON

Présentation de l'AaaC

BLOG :  Association d'Assistance aux Animaux du Caillou (AaaC)

Association Néo-Calédonienne, nous oeuvrons pour: Améliorer les conditions de vie des animaux; Les maintenir dans l'habitat d’origine;Assister tout animal (selon nos m oyens); Contrôler la population animale; Placer-suivre les animaux pris en charge

Notre Page Facebook

L'AaaC est aussi très active à Nouméa, en particulier dans les squats.

En savoir plus ? visitez notre page FaceBook ici

19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 22:35

La dame nous appelle en pleurs, cela fait trois jours qu’elle passe dans cette rue (du Grand Nouméa) et qu’elle voit cette même chienne couchée dans le caniveau immobile, seuls ces deux grands yeux qui la regardent semble être vivants, le reste du corps ne bouge pas.

Le premier jour, la dame se dit que cette chienne est certainement accidentée  et que ses maîtres vont la chercher et vont certainement la trouver là dans le fossé au bord de la route, ils vont l’emmener chez un vétérinaire et tout ira bien pour elle.  Il y a des maisons pas loin derrière ce fossé, surement les maîtres de cette chienne habitent par là.

Le deuxième jour, la dame repasse en voiture au même endroit, et la chienne est toujours là, immobile et ses grands yeux la regardent passer avec tristesse et résignation.  La dame  se dit qu’elle devrait s’arrêter, aller voir cette chienne, mais elle se sent tellement impuissante à l’aider. Elle ne peut pas la ramener chez elle, elle a déjà  trois chiens qui risquent de ne pas l’accepter… et si elle la ramène chez elle, elle ne peut pas la laisser dans cet état, il faudra qu’elle l’amène chez un vétérinaire, mais elle n’a pas les moyens de régler des frais vétérinaires quels qu’ils soient, elle ne sait même pas si elle va pouvoir faire vacciner ces propres chiens cette année. Elle est inquiète, elle pleure mais ne sait que faire pour cette pauvre chienne allongée dans ce fossé.

Le troisième jour avant de partir de chez elle, elle prend une gamelle, de l’eau des croquettes et elle se dit que si la chienne est encore là, elle peut quand même adoucir son  agonie, en attendant de trouver une solution, elle se dit que peut-être qu’une fois que la chienne aura mangé, elle trouvera la force de retourner chez ses maîtres et  ses maîtres verront qu’elle a été accidentée et la feront soigner… Cela semble illusoire, mais elle ne sait pas quoi faire d’autre. De plus, elle a peur d’approcher la chienne, et si celle-ci la mordait ? Elle s’arrête au bord de la route, la chienne est toujours là, très maigre et la regarde de ses yeux fatigués. La dame s’approche tout doucement, elle a peur, elle pose l’eau et les croquettes devant la chienne et recule. La chienne se jette sur la nourriture et l’eau et elle avale le tout en un clin d’œil, sans  avoir bougé d’un centimètre, elle a juste allongé un peu le cou.

Le quatrième jour, nous sommes samedi matin,   la dame nous appelle en pleurant,  elle nous raconte cette chienne couchée dans le fossé, ses atermoiements  pendant trois jours, elle pleure encore et encore, elle nous demande de faire quelque chose pour cette chienne, car elle est incapable de gérer et ne sait pas quoi faire. Nous lui disons que nous allons prendre en charge les soins de la chienne, mais qu’il faut qu’elle amène cette chienne chez le vétérinaire le plus rapidement possible. Elle répond qu’elle ne saura pas, qu’elle a besoin d’aide, qu’elle a peur que la chienne la morde…

Nous trouvons en catastrophe une bénévole qui veut bien se déplacer rapidement sur les lieux, c’est assez loin de chez elle, mais celle-ci  comprend l’urgence. Nous la mettons en contact avec la dame, elles se donnent rendez-vous …

Entre-temps, la dame nous rappelle, la chienne n’est plus là ! Notre bénévole arrive sur les lieux, pas de chienne, elles cherchent et recherchent aux alentours du caniveau … La bénévole repart sur Nouméa.

La dame nous appelle de nouveau et suggère que les maîtres sont venus la récupérer dans le fossé, nous lui répondons qu’il nous faut être surs que cette chienne a été prise en charge par un vétérinaire. Elle a peur, mais elle aussi est très inquiète pour l’animal, elle décide donc d’aller demander dans les maisons les plus proches. Elle finit par trouver, la chienne git dans la cour de la maison, elle souffre visiblement.  La dame prend son courage à deux mains et propose aux propriétaires de la chienne de la faire soigner car elle a trouvé une association qui veut bien prendre en charge les frais vétérinaires. Les propriétaires sont tout à fait d’accord d’ailleurs, si elle pouvait l’emmener en même temps ses trois chiots (de deux mois et demi)  et les garder, cela les soulagerait.

Nous leur expliquons que dans un premier temps nous allons faire soigner la mère et que nous nous occuperons des chiots après…

La dame charge la chienne dans sa voiture, aidée des propriétaires,  Blacky arrive à 11h30 chez le vétérinaire, ouf, il décide de la garder pour la soigner, car lui aussi voit qu’elle est maigre et qu’elle est marquée par la souffrance… Elle est mise sous perfusion  et anti-douleurs  après une radio qui révèle une patte arrière droite cassée et un bassin luxé.

Blacky n’est opérée que le lundi suivant, elle est restée deux jours encore chez le vétérinaire, puis elle est partie dans une famille d’accueil AaaC, où elle restera en convalescence pendant deux mois.

D’après sa FA, c’est une chienne docile,  calme et très timide. Celle-ci  découvre sans doute pour la première fois de sa vie, les caresses et l’attention  qu’elle n’a jamais dû avoir  de ses propriétaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 BLACKY : Quatre  jours dans un fossé au bord de la route.
 BLACKY : Quatre  jours dans un fossé au bord de la route.
 BLACKY : Quatre  jours dans un fossé au bord de la route.

Partager cet article

Repost 0
Publication : AaaC (Nouvelle Calédonie)
commenter cet article

commentaires

PATOU 20/06/2015 10:32

Merci à cette dame qui n'a pas ignorée cette adorable petite chienne en grande souffrance !

Merci AAAC et merci la FA !

Blacky, dorénavant tu ne recevras qu'amour et bons soins ce qui te permettra au fil du temps d'oublier ta misérable première vie. Je te souhaite une belle adoption et en attendant laisse toi choyer par ta FA. Câlins ma belle !...

MARIAT JEAN PAUL 20/06/2015 02:05

merci pour cette chienne, moi j'ai récupérer 4 abandonnés ils sont tous suivis par un vétérinaire.