Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FAIRE un DON

Présentation de l'AaaC

BLOG :  Association d'Assistance aux Animaux du Caillou (AaaC)

Association Néo-Calédonienne, nous oeuvrons pour: Améliorer les conditions de vie des animaux; Les maintenir dans l'habitat d’origine;Assister tout animal (selon nos m oyens); Contrôler la population animale; Placer-suivre les animaux pris en charge

Notre Page Facebook

L'AaaC est aussi très active à Nouméa, en particulier dans les squats.

En savoir plus ? visitez notre page FaceBook ici

27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 21:29

Un dimanche d'assistance, comme tous les dimanches, c'était le 26 juin, dans une tribu (en Brousse, bien entendu !) où l'on nous avait demandé de passer.

 

A côté des chiens réellement domestiques, car vivant au contact permanent des propriétaires, de leurs voisins, dans une liberté de mouvement assez systématique (malgré quelques individus laissés parfois à l'attache, au gré des tensions de voisinage), à côté de cela donc, nous trouvons parfois autre chose dans une ambiance indicible.

 

Ce sont d'autres chiens, pas sauvages, ils vivent au contact de leurs maîtres, eux aussi; mais ils sont nettement moins sociabilisés... Volonté d'obtenir une part de l'animal sauvage supputée ?

L'idée sous-jacente semble évidente: le maintien de l'animal dans une demie sauvagerie apparente, ne le nourrir que de viande crue et de morceaux de charogne,... devrait en faire un excellent chasseur.

 

DSCN7432.JPG      DSCN7434.JPG

Les conditions de vie, de ceux que nous vîmes ce jour-là, sont très spartiates: cage grillagée à fond bétonné, matelas caoutchouc surélevé pour qu'ils ne dorment pas à même le sol. La notion de sommaire va déjà beaucoup plus loin !

 

Le premier regard ne le vit pas, les suivants finirent par l'apercevoir: un relief de repas trainant à même le sol (expression plutôt littéraire n'exprimant vraiment pas le réel).

 

DSCN7436.JPGSur le sol, traîne leur repas, bout de charogne crue...

 

Nous avons opté pour une approche progressive; ce premier jour, la cage resta fermée, mais nous avons profité de notre première visite pour leur faire découvrir le goût des croquettes, sur lesquelles ils se jetèrent (sans aggressivité) pour les dévorer.

 

DSCN7446.JPG      DSCN7447.JPG

Le prochain contact en sera plus facile...

Partager cet article

Repost0

commentaires

C

Ces pauvres toutous font bien plus pitié que peur. Je suppose que leurs tortionnaires espèrent qu'ils seront meilleur chasseur en crevant de faim?
Je constate qu'apparemment, ils ne sont pas agressifs non plus entre eux en mangeant les croquettes?
Oui, comme dit plus haut, vous avez beaucoup de courage!


Répondre
F

je rejoins le premier comemntaire! je vous admire d'affronter cela..je suis épouvantée de ces conditions. J'attends les futures nouvelles de ces pauvres chiens. Quel est votre but pour eux? essayer
d'obtenir de la part de leurs "propriétaires" de vous les confier? leslaisser dans leurs cages en leur apportant une meilleure nourriture avec l'accord des gens? quelles sont vos possibiltiés de
sauver ces chiens dans ces cas inquiétants?


Répondre
V

je ne sais pas comment vous faites pour supporter tout ça :-(


Répondre